You are currently browsing the monthly archive for mai 2008.

Ecrits spirituels (trad. Bellefontaine 1971, p.51)

« Je vous ai dit tout cela pour que vous trouviez en moi la paix »

N’est-ce pas le Seigneur lui-même qui a dit : « Le Royaume de Dieu est en vous » (Lc 17,21) ? C’est maintenant que commence la vie éternelle… Je vous en prie, mes frères, faites-en la preuve ! Si quelqu’un vous offense, vous calomnie, vous enlève ce qui vous appartient, et même s’il est un persécuteur de la sainte Eglise, priez Dieu et dites : « Seigneur, nous sommes tous tes créatures, aie pitié de tes serviteurs et amène leur coeur à la pénitence ». Alors tu sentiras la grâce dans ton âme. Certes, au début, tu dois faire un effort pour aimer tes ennemis ; mais le Seigneur, voyant ta bonne volonté t’aidera en toutes choses et l’expérience elle-même t’indiquera le chemin. Par contre, celui qui médite de mauvaises choses contre ses ennemis ne peut pas posséder l’amour et donc connaître Dieu.

N’être jamais violent avec son frère ; ne le juger jamais ; convaincre dans la douceur et l’amour. L’orgueil et la dureté enlèvent la paix. Aime donc celui qui ne t’aime pas et prie pour lui ; ainsi la paix ne sera point troublée.

Publicités

Entouré des évêques et des prêtres de l’Eglise, des membres du conseil des régents de l’Université de Balamand et de personnalités orthodoxes, le patriarche Ignace IV Hazim a inauguré la nouvelle résidence patriarcale au sein du monastère de Balamand.
Après la prière de grâce dite en compagnie des évêques, le patriarche est entré dans la résidence, suivi des invités pour une visite des différentes parties de la résidence : la grande salle de réception, les salles de réunion, le bureau du patriarche, etc.
Cette résidence fait partie du monastère de Balamand, les travaux ont été pris en charge par M. Abdallah Wehbé Tamari et sa famille en coordination avec l’Université de Balamand.

Source: l’Orient-le Jour

Un groupe de jeunes « Ncense » sort pour son premier album officiel une compilation de beaux chants de diverses traditions orthodoxes.

Dimanche de l’Aveugle-né

La paroisse Saint Ignace le Théophore – Nice, organise un pélerinage au monastère du Buisson Ardent pour célébrer la Divine Liturgie auprès du R. P. Ephrem (Kyriakos), en visite pour quelques jours, et les moniales du saint monastère.

Adresse: Monastère du Buisson Ardent, la Barthe Haute – 11600 Villardonnel – France.

Le tribunal correctionnel de Tiaret, dans le sud-ouest algérien, a décidé mardi 27 mai de reporter son verdict dans le procès d’une Algérienne convertie au christianisme et d’ordonner un complément d’information. Habiba Kouider, 37 ans, comparaissait pour « prêche d’un culte non musulman sans autorisation ».

Source: La Croix.com

Les écrits des Pères Apostoliques, Foi Vivante – Les Editions du CERF

Puisque je n’ai pu écrire à toutes les églises à cause de mon départ précipité de Troas pour Néapolis, comme l’ordonne la volonté de Dieu, tu écriras à toutes les églises d’Orient, toi qui possèdes la pensée de Dieu, pour qu’elles aussi fassent la même chose: ceux qui le pourront enverront des messagers à pieds, les autres des lettres par ceux que tu auras envoyés; ainsi vous serez glorifiés pour une œuvre éternelle, comme tu en es digne.

Je vous salue tous par votre nom, et l’épouse d’Epitropos avec toute sa maison et celle de ses enfants. Je salue Attale mon bien-aimé. Je salue celui qui sera jugé digne de partir pour la Syrie. La grâce sera sans cesse avec lui et avec Polycarpe qui l’envoie. Je souhaite que vous vous portiez toujours bien en notre Dieu Jésus Christ; puissiez-vous en Lui demeurer toujours dans l’unité et sous la surveillance de Dieu. Je salue Alcé, qui m’est si chère. Portez-vous bien dans le Seigneur.

Nous vous proposons ici d’écouter et/ou de télécharger l’émission radiodiffusée le 22 mai 2008 sur les ondes de la Radio Chrétienne de France – RCF Côte d’Azur. Le Père Marcel Sarkis, recteur de la paroisse antiochienne Saint Ignace le Théophore à Nice, reprend dans cette émission le propos de la conférence qu’il a donnée lors de la rencontre organisée par la paroisse russe Saint Nicolas (6, rue longchamp) le lundi 11 janvier 2008.

Production et enregistrement : P. Marcel Sarkis, diplômé de l’Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge de Paris.
Montage : P. Marcel Sarkis et P. Michel Philippenko (paroisse orthodoxe russe de Nice Saint-Nicolas – Patriarcat Œcuménique de Constantinople).

Nous vous rappelons de même, que vous avez la possibilité de télécharger le texte de « la Vie et du Martyr du Saint Prêtre Yussif de Damas » en cliquant sur le lien: « Bulletin n° 8 ».

Voici un lien, en photos du camp d’été 2008, proposé par la paroisse dédiée à Sainte Marie Vierge Mère de Dieu, relevant de Son Eminence Monseigneur Alexandre du diocèse d’Ottawa (Est du Canada et Nord de l’Etat de New York), juridiction de l’Archidiocèse Antiochien Autonome en Amérique du Nord. Le thème de cette année était: « connaître Jésus et répondre à ses commandements ». Cette paroisse accueillera en outre le 55ème congrès sur « la vie paroissiale » entre le 26 et le 29 juin de l’année en cours.

Dans le cadre des rencontres organisées par la paroisse orthodoxe russe Saint Nicolas, le Père Nicolas Ozoline, professeur d’iconologie à l’institut de Théologie Orthodoxe Saint Serge à Paris, nous présentera le thème de la rencontre:

« La spécificité d’une image chrétienne orthodoxe »

La rencontre, précédée par un buffet amical à 19h30, aura lieu à 20h30 à l’église sise au 6, rue Longchamp – 06000 Nice.

Le cercle Brea organise, sous la présidence de Mme Josiane Rieu – Professeur à l’Université de Nice, son troisième colloque les 27 et 28 mai, au Centre Universitaire Méditerranéen à Nice sur le thème: « Visages de la Vierge Marie ». Entrée libre.

Le Révérend Père Nicolas Ozoline, Professeur d’Iconologie à l’Institut de Théologie Orthodoxe Saint Serge à Paris, interviendra le mardi 27 à 16h pour présenter « la vénération orthodoxe de la Mère de Dieu ». Le mercredi 28 mai à 17h, le Père Nicolas interviendra de nouveau pour donner un « aperçu de l’iconologie de la Mère de Dieu ».

Centre Universitaire Méditerranéen – 65, promenade des anglais – 06000 Nice

Une cérémonie de remise de diplômes pour les deux sections SE (sociologie-économie) et SV (science de la vie) du baccalauréat libanais a eu lieu à l’école Saint-Georges de Bsalim.
Dans une courte allocution adressée aux élèves, la directrice de l’établissement, Mme Salwa Fayad, a exhorté « les femmes et les hommes de demain à s’enraciner dans le sol du Liban parce que le bonheur en fin de compte ne se trouve que dans un pays pris en charge par ses fils et ses enfants afin de le reconstruire ».
De son côté, Monseigneur Georges (Khodr) Métropolite de l’archidiocèse du Mont Liban, recteur de l’école, a demandé aux jeunes bacheliers de donner l’exemple à leurs aînés, en faisant preuve de pardon, de souci du dialogue, d’acceptation de l’autre dans sa différence, et ce, pour faire face à la folie de destruction et d’élimination de l’autre, qui ravage le Liban dans les circonstances présentes.

Source: l’Orient le Jour

Le révérend Archimandrite Ephrem (Kyriakos), higoumène du monastère du Saint Archange Michel à Bakaata – Nahr Baskinta, diocèse du Mont Liban, est arrivé ce jour en France.

Il concélèbrera la Divine Liturgie demain samedi 24 mai à 18h30 (dimanche de la Samaritaine) à la paroisse Saint Etienne en la cathédrale grecque – 7, rue Georges Bizet à Paris où une rencontre avec les fidèles est prévue après la célébration.

Il se rendra plus tard pour la fin de la semaine suivante au monastère du Buisson Ardent à Villardonnel où il concélèbrera la Divine Liturgie du dimanche 1er juin (de l’aveugle-né). A cette occasion, la paroisse Saint Ignace le Théophore – Nice, organise un pélerinage pour participer à la fête avec les moniales du monastère.

Le dimanche 8 juin, il sera de nouveau en région parisienne pour célébrer, avec les fidèles de la paroisse des saints Archanges Michel et Gabriel à Blanc Mesnil, la Divine Liturgie du dimanche des Pères du 1er concile oecuménique. Il réunira ensuite ceux qui le souhaitent pour un petit échange sur la vie spirituelle et un mot d’au-revoir.

La Vie en Christ, IV, 6-8 (trad. cf SC 355, p. 267)

« Si quelqu’un m’aime…, mon Père l’aimera, nous irons demeurer auprès de lui »

La promesse liée à la table eucharistique nous fait habiter dans le Christ et le Christ en nous, car il est écrit : « Il demeure en moi et moi en lui » (Jn 6,56). Si le Christ demeure en nous, de quoi aurions-nous besoin ? Qu’est-ce qui pourrait nous manquer ? Si nous demeurons en Christ, que pouvons-nous désirer de plus ? Il est à la fois notre hôte et notre demeure. Heureux sommes-nous d’être son habitation ! Quelle joie d’être nous-mêmes la demeure d’un tel hôte ! Quel bien pourrait manquer à ceux qu’il traite ainsi ? Qu’est-ce qu’ils auraient en commun avec le mal, ceux qui resplendissent d’une telle lumière ? Quel mal pourrait résister à tant de bien ? Plus rien d’autre ne peut demeurer en nous ou venir nous assaillir quand le Christ s’unit à nous ainsi. Il nous entoure et pénètre le plus profond de nous-mêmes ; il est notre protection, notre refuge ; il nous enserre de tous côtés. Il est notre demeure, et il est l’hôte qui emplit toute sa demeure. Car nous ne recevons pas une partie de lui mais lui-même, non pas un rayon de lumière mais le soleil…, au point de ne former avec lui qu’un seul esprit (1Co 6,17)… Notre âme est unie à son âme, notre corps à son corps et notre sang à son sang… Comme le dit saint Paul : « Notre être mortel est absorbé par la vie » (2Co 5,4) et « Je vis, mais ce n’est plus moi, c’est le Christ qui vit en moi » (Ga 2,20).

Dimanche de la Samaritaine

Ton 4 des “tropaires de la Résurrection” (voir fichier dans Archives: dossier Prières & Offices)

Kondak de Pâques:

Bien que descendu dans le tombeau ô Immortel, Tu as détruit la puissance de l’Enfer et Tu es Ressuscité en vainqueur ô Christ notre Dieu disant aux Myrophores réjouissez-vous, et donnant la paix à Tes Apôtres; Toi qui accordes à ceux qui sont tombés la Résurrection.

2Epître aux Corinthiens: 4, 6-15; Evangile selon Saint Jean: 4, 5-42

Troisième invention du vénérable chef du saint et illustre Prophète, le Précurseur et Baptiste Jean.

Les écrits des Pères Apostoliques, Foi Vivante – Les Editions du CERF

Puisque l’Église, qui est à Antioche de Syrie, est en paix, comme on me l’a appris, grâce à votre prière, moi aussi j’ai retrouvé plus de confiance, dans l’abandon à Dieu, si toutefois, par mes souffrances, j’obtiens Dieu, pour être trouvé au jour de la Résurrection votre disciple.

Il convient, bienheureux Polycarpe, de convoquer une assemblée agréable à Dieu, et d’élire quelqu’un qui vous soit très cher et qui soit actif, qui puisse être appelé le courrier de Dieu; charge-le d’aller en Syrie pour célébrer votre infatigable charité pour la gloire de Dieu.

Le chrétien n’a pas pouvoir sur lui-même, mais il est libre pour le service de Dieu. Cela, c’est l’œuvre de Dieu, et aussi la vôtre quand vous aurez accompli cela. J’ai foi en la grâce et je crois que vous êtes prêts à faire une bonne action qui convient à Dieu. Connaissant votre zèle sans relâche pour la vérité, je vous ai exhortés par ces quelques mots.

Dans le cadre des activités organisées par les paroisses chrétiennes à l’ouest de Nice, une série de trois rencontres, ouvertes à tous, aura lieu à 20h dans les lieux de culte des différentes communautés.

La première d’entre elle se tiendra le Jeudi 22 mai 2008 à la Chapelle Sainte Marguerite d’Antioche – 251, av sainte Marguerite – 06200 Nice, autour du sujet suivant:

“Repères de Confession de Foi Orthodoxe”

Présentation par le Père Marcel SARKIS de l’Eglise Orthodoxe d’Antioche – Paroisse Saint Ignace le Théophore

Animation: Pasteur Lionel TAMBON – Paroisse de l’Eglise Réformée

La Prière, 31 (trad. DDB 1977, p. 117)

« Tout ce que vous demanderez en invoquant mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils »

Il me semble que celui qui se dispose à prier doit se recueillir et se préparer quelque peu, pour être plus prompt, plus attentif à l’ensemble de sa prière. Il doit de même chasser toutes les anxiétés et tous les troubles de sa pensée, et s’efforcer de se souvenir de la grandeur du Dieu qu’il approche, songer qu’il est impie de se présenter à lui sans attention, sans effort, avec une sorte de sans-gêne, rejeter enfin toutes les pensées étrangères.

En venant à la prière, il faut présenter pour ainsi dire l’âme avant les mains, élever l’esprit vers Dieu avant les yeux, dégager l’esprit de la terre avant de se lever pour l’offrir au Seigneur de l’univers, enfin déposer tout ressentiment des offenses qu’on croit avoir reçues si on désire que Dieu oublie le mal commis contre lui-même, contre nos proches, ou contre la droite raison. Comme les attitudes du corps sont innombrables, celle où nous étendons les mains et où nous levons les yeux au ciel doit être sûrement préférée à toutes les autres, pour exprimer dans le corps l’image des dispositions de l’âme pendant la prière…, mais les circonstances peuvent amener parfois à prier assis…ou même couché… Pour la prière à genoux, elle est nécessaire lorsque quelqu’un s’accuse devant Dieu de ses propres péchés, en le suppliant de le guérir et de l’absoudre.

Elle est le symbole de ce prosternement et de cette soumission dont parle Paul lorsqu’il écrit : « C’est pourquoi je fléchis les genoux devant le Père, de qui vient toute paternité dans le ciel et sur la terre » (Ep 3,14-15). C’est là l’agenouillement spirituel, ainsi appelé parce que toute créature adore Dieu au nom de Jésus et se soumet humblement à lui. L’apôtre Paul semble y faire allusion quand il dit : « Qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse au ciel, sur la terre, et dans l’abîme » (Ph 2,10).

« Surpris par le Christ » est le titre du livre écrit par le Révérend Père A. James Bernstein qui retrace son cheminement vers l’Eglise Orthodoxe.

Fils de Rabbin hassidique (courant mystique juif né au Moyen-Age prônant l’amour du prochain), il est né en 1946 à Lansing dans le Michigan – Etats Unis et a grandi dans le Queens, état de New York où il vécut pendant 25 ans. Champion d’échecs à l’adolescence, l’expérience du changement l’amena à l’âge de 16 ans à se convertir au christianisme. Son cheminement spirituel comporte plusieurs « tours et détours »: il fut président d’une fraternité inter-chrétiennes à la faculté du Queens – Université de New York, il aida les juifs à découvrir le ministère du Christ à San Francisco, fut aussi membre de l’équipe du Front Chrétien pour la libération du monde à Berkeley, servit comme pasteur d’une église évangélique orthodoxe près de Silicon Valley, et se convertit finalement au Christianisme Orthodoxe où il devint plus tard prêtre. Aujourd’hui, il habite avec sa femme Bonnie dans la banlieue de Seattle, état de Washington où il dessert la paroisse orthodoxe Saint Paul relevant du diocèse Antiochien autonome en Amérique du Nord. Le Père James est l’auteur de plusieurs oeuvres publiées par « Conciliar Press », voir les titres plus loin en anglais.

Arnold James Bernstein, the son of a Chassidic Rabbi, was born in Lansing, Michigan in 1946 and raised in Queens, New York, where he lived for 25 years. As a teenager he was a chess champion whose dramatic conversion experience at the age of 16 led him to convert to Christianity. His spiritual journey has included a number of twists and turns — he was president of Inter-Varsity Christian Fellowship at Queens College of the City University of New York, helped found the Jews for Jesus ministry in San Francisco, was a staff member of the Christian World Liberation Front in Berkeley, served as a pastor of an Evangelical Orthodox Church near Silicon Valley, and later became an Eastern Orthodox convert and then priest.Today he lives with his wife Bonnie outside of Seattle, Washington, where he serves as pastor of St. Paul Antiochian Orthodox Church.

Father James is the author of a number of booklets published by Conciliar Press, including Orthodoxy: Jewish and Christian (1990); Which Came First: The Church or the New Testament (1994); and Communion: A Family Affair (1999). He was also a contributor to the Orthodox Study Bible (Thomas Nelson, 1993) and wrote the introduction to the book A Second Look at the Second Coming by T. L. Frazier (Conciliar Press, 1999).

Pour plus d’information consultez le lien: Conciliar press product

De gauche à droite: le pasteur Claude Baty, président de la Fédération Protestante de France, Mgr Emmanuel (Adamakis), président en exercice du CECEF, président de l’Assemblée des Evêques Orthodoxes de France, le cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris, président de la Conférence des Evêques Catholiques de France.

« Les 20 ans du CECEF », par Gill DAUDÉ, co-secrétaire du CECEF

Comme l’indiquait le communiqué annonçant la création du CECEF, son objectif est modeste : il s’agit de constituer un lieu d’échange d’informations, d’écoute et de dialogue, pour faciliter une réflexion et éventuellement des initiatives communes.
Son originalité est sa composition paritaire (même nombre dans les délégations malgré les disproportions démographiques en France) et collégiale avec une présidence tournante des trois co-présidents catholique, orthodoxe et protestant…

Le document joint en PDF expose le rôle et la composition du CECEF, donne les noms des délégués membres de l’assemblée et du bureau ainsi que d’autres informations sur l’histoire et l’évolution du conseil: cecef_20ans

Dimanche du Paralytique

Ton 3 des “tropaires de la Résurrection” (voir fichier dans Archives: dossier Prières & Offices)

Kondak de Pâques:

Bien que descendu dans le tombeau ô Immortel, Tu as détruit la puissance de l’Enfer et Tu es Ressuscité en vainqueur ô Christ notre Dieu disant aux Myrophores réjouissez-vous, et donnant la paix à Tes Apôtres; Toi qui accordes à ceux qui sont tombés la Résurrection.

Actes des Apôtres: 9, 32-42; Evangile selon Saint Jean: 5, 1-15

Mémoire des saints martyrs Pierre, Denis, André, Paul, Christine, Héraclius, Paulin et Bénédime.

Avec la bénédiction de Monseigneur Joseph de la Métropole Orthodoxe Roumaine en Europe Occidentale, l’association des jeunes NEPSIS organise un pèlerinage en Roumanie entre le 7 et le 18 juillet 2008, dont les bénéfices dégagés seront reversés à l’association AXIOS, qui soutient les enfants placés dans les orphelinats de Roumanie.

Ci-joint, l’annonce de ce pèlerinage en format PDF, la date limite pour les inscriptions est le 25 mai. Le pèlerinage est ouvert a tous, sans restriction d’âge, confession, etc… pelerinage-axios

Les écrits des Pères Apostoliques, Foi Vivante – Les Editions du CERF

Attachez-vous à l’évêque, pour que Dieu aussi s’attache à vous. J’offre ma vie pour ceux qui se soumettent à l’évêque, aux prêtres, aux diacres; et puisse-t-il m’arriver d’avoir avec eux part en Dieu. Peinez ensemble les uns avec les autres, ensemble combattez, luttez, souffrez, dormez, réveillez-vous, comme des intendants de Dieu, comme ses assesseurs, ses serviteurs.

Cherchez à plaire à celui sous les ordres de qui vous faites campagne (cf. 2Tm; 2,4), de qui aussi vous recevrez votre solde, qu’on ne trouve parmi vous aucun déserteur. Que votre baptême demeure comme votre bouclier, la foi comme votre casque, la charité comme votre lance, la patience comme votre armure. Vos dépôts, ce sont vos œuvres, afin que vous receviez comme il convient les sommes auxquelles vous avez droit. Soyez donc patients les uns envers les autres, dans la douceur, comme Dieu l’est pour vous. Puissè-je jouir de vous continuellement.

Dans le cadre des activités organisées par les paroisses chrétiennes à l’ouest de Nice, une série de trois rencontres, ouvertes à tous, aura lieu à 20h selon le programme suivant:

1- Jeudi 22 mai 2008: Chapelle Sainte Marguerite d’Antioche – 251, av sainte Marguerite – 06200 Nice

« Repères de Confession de Foi Orthodoxe »

Présentation par le Père Marcel SARKIS de l’Eglise Orthodoxe d’Antioche – Paroisse Saint Ignace le Théophore

Animation: Pasteur Lionel TAMBON – Paroisse de l’Eglise Réformée

2- Jeudi 18 septembre 2008: Temple Protestant – 278, av sainte Marguerite – 06200 Nice

« Grands Principes de Foi des églises protestantes »

Présentation par le Pasteur Lionel TAMBON – Paroisse de l’Eglise Réformée

Animation: Père Jacques PROAL – Paroisse Catholique Romaine

3- Jeudi 27 novembre 2008: église Notre Dame – 91, bld. René Cassin – 06200 Nice

« Repères de Confession de Foi Catholique »

Présentation par le Père Jacques PROAL – Paroisse de l’Eglise Catholique Romaine

Animation: Père Marcel SARKIS – Paroisse de l’Eglise Orthodoxe d’Antioche

( photo de la procession du Dimanche des Rameaux – 2008 )

Bien aimés, aujourd’hui c’est le jour de la Résurrection, c’est le jour de la Lumière pour le chrétien qui croit en l’Incarnation de Dieu qui était « Au commencement auprès de Dieu, tout fut par Lui, et rien de ce qui fut, ne fut sans Lui. En Lui était la Vie et la Vie était la lumière des hommes… Il est venu dans son propre bien et les siens ne l’ont pas accueilli. Mais à ceux qui l’ont reçu, à ceux qui croient en Son Nom, Il a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu », enfants de La Lumière…

Il s’est incarné après que l’homme eut désobéi et se soit considéré comme dieu. Le Seigneur s’est humilié devant l’homme et lui a demandé de venir vers Lui, le comblant d’un amour sans fin dont l’essence est la mort [le don de soi] pour le bien aimé, afin de le ramener à la Lumière et à la Vie. La Résurrection est l’œuvre divine dont chaque croyant hérite pour vaincre en Jésus Christ, toute faiblesse, toute maladie, toute souffrance et tout malheur. Nombreux sont ceux qui parmi nous, parmi ceux qui aiment Dieu, souffrent mais plutôt expérimentent la Résurrection en toute heure et chaque jour… La Résurrection est l’essence de la vie du chrétien, Elle est sa force, c’est pourquoi Paul l’apôtre dit : « si le Christ n’est pas ressuscité, vaine est notre prédication et vaine est notre Foi » cf. 1Cor.15,14.

L’homme est donc appelé à retourner vers Dieu, vers la dignité divine, vers la puissance divine. Toute puissance sur la terre est appelée à disparaître et les puissances de la terre tyrannisent l’homme. Elles dominent d’abord le puissant et celui qui prétend l’être car il a pénétré l’obscurité de l’orgueil sur le chemin de perdition. Le puissant est un homme orgueilleux. S’il était humble, nous n’aurions pu apercevoir sa force qu’en l’expression de la charité. L’humble s’incline devant les souffrances de son frère l’homme et l’élève vers l’espérance. Les puissants sont orgueilleux et ils sont la cause de leur perte et celle des autres…

L’homme charitable sait que sa Croix est l’instrument de sa Résurrection et que dans la Croix, il y a l’espérance de la Résurrection. La charité crucifiée se transforme en victoire, en résurrection et en union avec la vie du Seigneur. C’est pourquoi le croyant est fondé sur l’espérance…

En ce jour béni, nous devons donc annoncer la Vie et non la mort, même si nous vivons une ambiance où règne la noirceur et le meurtre – nous entendons parler de morts par dizaines comme si [la vie] l’homme n’avait plus de sens – et ce qui est affligeant, c’est que cela arrive parfois au Nom de Dieu… Le chrétien sincère aime et ne tue pas… Nous ne combattons ni avec l’épée, ni avec quoi que ce soit d’autre. Nous ne tuons pas les autres mais vivons ou plutôt mourons pour que vivent les autres. Nous ne croyons pas en une culture de la mort. La guerre est désolation et la mort l’est tout autant. La mort justifiée est que je meurs pour mon prochain, afin qu’il vive et que je puisse m’accommoder avec cette façon de vivre. Dans notre Foi, si tu tues tu dois te repentir, c’est pourquoi je dis à tout un chacun qui croit en Dieu que nous devons proclamer la Vie et non la mort, la Lumière et non les ténèbres, l’incorruptibilité à la place de la corruption qui est devenue partie intégrante de notre vie. Voilà pourquoi il est très difficile dans notre pays que quelqu’un profère un jugement contre un autre, car celui qui juge est tout aussi condamnable.

Nous devons parler de l’espérance, la Résurrection est la liberté, elle est la victoire et la joie, et son instrument est la Croix de la charité. Nous prions afin que l’ange descende et roule loin de nos cœurs toute dureté et qu’il nous aide à ouvrir nos sens rendus insensibles. Vos cœurs sont la demeure de Dieu, là où Il vient et se repose, là où Il règne et prend possession. Que vos cœurs ne ressemblent pas « à des sépulcres blanchis: au dehors ils ont belle apparence, mais au-dedans ils sont pleins d’ossements de morts et d’impuretés de toutes sortes » comme le Seigneur Jésus disait aux pharisiens (cf. Mt. 23, 27), et « n’offrez pas aux hommes l’apparence de justes, alors qu’au-dedans vous êtes remplis d’hypocrisie et d’iniquité » (cf. Mt. 23, 28).

Source An Nahar du 29 avril 2008: homelie-pascale-mgr-elie-2008

Le mercredi 30 avril a eu lieu, au saint monastère dédié à Saint Jacques le Perse à Deddeh, l’intronisation de la Mère Fébronie élue récemment par les moniales pour succéder à Mère Salam « Irène ». La cérémonie eut lieu pendant l’office des vêpres présidé par son Eminence Elias (Corban) Métropolite de Tripoli et Koura et en présence de son Eminence Georges (Khodr), Métropolite du Mont Liban ainsi que bien d’autres évêques, prêtres, moines et moniales de divers monastères aussi bien que des fidèles laïcs et parents proches du monastère qui ont rempli l’église du saint monastère, les allées et places à l’intérieur de l’enceinte.

Vers la fin de l’office, la Mère élue accompagnée de deux moniales l’une à sa droite et l’autre à sa gauche, s’est approchée des Portes Saintes où se tenait le Métropolite Elias, son Eminence a imposé la main sur sa tête et a donné lecture de la prière d’intronisation puis a remis à la Mère Fébronie la Croix et le bâton pastoral.

A notre tour, disons à la Mère Fébronie: Axios, Axios, Axios !

Source: Bulletin « Raïati » de l’Archidiocèse du Mont Liban, n° 1908 du 11 mai 2008.

mai 2008
D L M M J V S
« Avr   Juin »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

a

Flickr Photos

Le christianisme orthodoxe..com. L'annuaire des sites web orthodoxes

Blog Stats

  • 237,625 hits

Suivez-nous

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 388 autres abonnés

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :