You are currently browsing the daily archive for 20 juin 2008.

Eléments biographiques:

Né en 1955 à « Lattakieh » en Syrie.

1978: Licence en Théologie de l’Institut de Théologie Saint Jean Damascène, Balamand.
1981: Diplôme du Conservatoire de Musique Byzantine de Thessalonique, Grèce.
1983: Doctorat en Liturgie de l’Université de Thessalonique, Grèce.

1981- 2008: Professeur de liturgie à l’Institut de théologie orthodoxe de Balamand.
1989-1992 & 2001-2005: Doyen de l’Institut de théologie de Balamand.
1993-2005: Higoumène du Monastère patriarcal de Saint Georges al Houmayra.
2001-2005: Higoumène du Monastère patriarcal de la Dormition de la Mère de Dieu à Balamand.
1995-2008: Evêque de Pyrgou – Al Hosn (vallée des Chrétiens) en Syrie, relevant de la Métropole d’Akkar.

1983-2008: Père Spirituel du Monastère de Notre Dame de Blemmana, Lattakieh en Syrie.

Auteur de nombreux articles et traductions dont la liste avec la version originale de ce texte se trouvent sur le lien du site du Balamand. Autre lien: service orthodoxe de presse.

Publicités

Ecrits spirituels (trad. Bellefontaine 1971, p.41)

«Quand il viendra, l’Esprit de vérité, il vous guidera vers la vérité tout entière»

Si tu veux prier en ton coeur et que tu n’en sois pas capable, contente-toi de dire la prière avec les lèvres, et tiens ton esprit attentif à ce que tu dis. Peu à peu, le Seigneur te donnera aussi la grâce de la prière intérieure, et tu sauras alors prier sans distraction. Ne cherche pas à réaliser la prière du coeur par des moyens techniques ; tu endommagerais ton coeur, et à la fin, tu ne prierais que des lèvres. Reconnais l’ordre de la vie spirituelle : Dieu accorde ses dons à l’âme humble et sincère. Sois obéissant, conserve la mesure en tout, dans la nourriture, dans la parole, en toute démarche. C’est alors que le Seigneur lui-même te donnera la grâce de la prière intérieure…

Le silence spirituel naît du désir d’accomplir le commandement du Christ : «Aime le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur, de toute ton âme, de toutes tes forces» (Mc 12,33). Ce silence est suscité par la recherche du Dieu vivant, chez celui qui veut se libérer des tentations de ce monde pour trouver le Seigneur dans la plénitude de l’amour, pour vivre en sa présence dans la prière pure.

Seigneur, comment pourrais-je ne pas te chercher ? Tu t’es révélé à mon âme d’une façon si incroyable ! Tu l’as faite prisonnière de ton amour, elle ne peut pas t’oublier. Soudain, en effet, l’âme reconnaît le Seigneur dans l’Esprit Saint ; qui peut décrire cette joie et cette consolation ? Le Saint Esprit agit dans l’homme tout entier, dans l’intelligence, l’âme et le corps ; ainsi Dieu est-il reconnu sur la terre comme au ciel. Dans son infinie bonté, le Seigneur m’a accordé cette grâce, à moi qui suis pécheur, pour que les hommes Le connaissent et se tournent vers Lui.

juin 2008
D L M M J V S
« Mai   Juil »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

a

Flickr Photos

Le christianisme orthodoxe..com. L'annuaire des sites web orthodoxes

Blog Stats

  • 240 125 hits

Suivez-nous

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 392 autres abonnés

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :