L’événement dans l’événement fut l’hommage rendu, à la fin de la Divine Liturgie du 21 septembre, par Sa Béatitude le Patriarche Ignace IV à notre Révérend Archimandrite Grégorios (Saliby) pour son engagement entier et son dévouement pendant ces 27 années qu’il a passées au service de notre entité ecclésiale en Europe. Arrivé en 1981, à la demande de feu Son Éminence Gabriel quelques mois après sa nomination en tant que vicaire patriarcal pour l’Europe, « Abouna », armé d’une grande culture ecclésiastique et d’une connaissance historique profonde de l’Église, a passé le plus clair de son temps à sillonner ses pays afin de rassembler les familles et de leur permettre de rester en contact avec l’Église. Il est celui qui connaît toutes les familles arrivées en même temps que lui sur le sol européen et rares sont celles qui n’ont pas eu recours à son aide ou à l’appeler un jour pour un renseignement auquel il répondait volontiers avec sa sensibilité et sa retenue teintées d’une touche d’humour et d’un sourire se dessinant timidement sur ses lèvres.

« Il était mon élève déclara le patriarche avant de lui remettre une Croix Couronnée en hommage,  je lui enseignais les mathématiques… Ce que j’ai retenu, c’est qu’il était d’ores et déjà consacré à la vie de l’Église et pour l’Église… »

Ci-joint aussi l’article sur notre diocèse, écrit avant l’élection du nouveau Métropolite en date du 17 juin, et publié dans la revue patriarcale « An Nachra » numéro 4 de l’année en cours: versions en langue arabe article-an-nachra-en-arabe et en langue française le-diocese-antiochien-en-europe-occidentale-et-centrale-entre-passe-present-et-aspirations-futures.

Publicités