Correspondance – Éditions de Solesmes

361 – Demande: Dis-moi, Père, qui faut-il interroger au sujet des pensées, et faut-il sur les mêmes pensées en interroger un second ?

Réponse de saint Jean : Il faut interroger celui en qui tu as confiance et que tu sais pouvoir porter les pensées, et te fier à lui comme à Dieu. Quant à en interroger un autre sur les mêmes pensées, c’est preuve de défiance et tenter Dieu. Car si tu tiens que Dieu a parlé par son saint, à quoi bon en faire la contre-épreuve ?  Ou à quoi bon mettre Dieu à l’épreuve, en posant à un autre la même question ?

Publicités