Le Métropolite d’Akkar, son éminence Basilios (Mansour), a présidé en présence de nombreuses personnalités locales et d’une foule de fidèles la célébration de la pose de la première pierre du projet de fondation du premier monastère de la région d’Akkar. Situé à Arbaya – Baynou, ce  monastère sera dédié à la dormition de la Mère de Dieu.

Monseigneur Basilios a prononcé une allocution dans laquelle il dit: « C’est Dieu qui bâtit, et c’est Lui qui nous donne la bénédiction et bénit ce qui se trouve à disposition pour chaque ouvrage. C’est Lui, de même, qui incite les mécènes à fournir les moyens et les matériaux pour édifier les bâtiments. L’étape actuelle consiste en la construction de l’église et de plusieurs pièces sur une superficie de 300m² », en espérant inaugurer le bâtiment principal du monastère en 2011.

Il s’est, à la même occasion, adresser à l’ancien vice premier ministre libanais M. Issam Farès avec ces quelques mots: « Nous ne pouvons faire le bien sans le mentionner et nous ne pouvons être en un endroit sans prononcer son nom avec beaucoup de reconnaissance dans le désert de ce pays empli de ronces, de difficultés et de sujets de divergences. Il éclaire le chemin et nous éclaire avec ces consolations, voilà pourquoi de par sa présence et la vôtre, je n’ai aucune crainte quant à la construction de ce monastère qui sera édifié par la grâce de Dieu. »

Il a ensuite poursuivi en disant: « Un diocèse sans monastère est semblable à un corps sans esprit, et l’Église sans les monastères est comme un corps sans chef. Pourquoi y aurait-il des monastères et des lieux saints partout au Liban, dans les vallées et sur les montagnes sans en avoir de semblables dans cette région ? »

Source: Annahar

Publicités