La Philocalie – Desclée de Brouwer / J. – C. Lattès, p. 595

8- L’âme se divise en trois: en raison, en ardeur et en désir. Les péchés de la raison sont l’infidélité, l’hérésie, la démence, le blasphème, l’ingratitude, les consentements aux péchés, qui viennent de la partie passionnée de l’âme. La guérison et le traitement de ces vices sont la foi inébranlable en Dieu et les dogmes de la piété, vrais, infaillibles et orthodoxes, l’étude continuelle des paroles de l’Esprit, la prière pure et sans relâche et l’action de grâce rendue à Dieu.

Les péchés de l’ardeur sont la dureté du cœur, la haine, l’insensibilité, la rancune, la jalousie, le meurtre et la pratique continuelle de pareils vices. Leur guérison et leur traitement sont l’amour des hommes, la charité, la douceur, l’amour fraternel, la compassion, la résignation et la bonté.

Les péchés du désir sont la gourmandise, la gloutonnerie, l’ivrognerie, la prostitution, l’adultère, l’impureté, l’impudeur, l’amour de l’argent, la convoitise de la vaine gloire, de l’or, de la richesse et des plaisirs de la chair. La guérison et le traitement des ces vices sont le jeûne, la tempérance, la vie dure, la dépossession, distribuer l’argent aux pauvres, la tension vers les biens immortels du siècle à venir, la recherche du Royaume de Dieu et le désir de l’adoption filiale.

Publicités