La Philocalie–Desclée de Brouwer/J.–C. Lattès, p. 146

1. Puisque vous avez souvent désiré savoir en quoi la loi est spirituelle, comme dit l’Apôtre, et quelles sont la connaissance et la pratique de ceux qui veulent l’observer, je vais donc vous le dire, autant qu’il m’est possible.

2. D’abord, nous savons que Dieu est le commencement, le milieu et la fin de tout bien. Quand au bien lui-même, il est impossible de l’accomplir ou de le recevoir, si ce n’est dans le Christ Jésus et le Saint-Esprit.

3. Tout bien nous est donné par le Seigneur comme par un bon intendant, et Celui qui nous le confie ainsi ne le laissera pas périr.

4. La loi ferme est une tour solide. Pour celui qui croit, le Christ est tout.

5. Que soit la source de tous tes desseins Celui qui est la source de tout bien, afin que tes projets s’accomplissent selon Dieu.

6. Celui qui est humble et qui fait œuvre spirituelle s’applique tout à lui-même, et non à autrui, quand il lit les divines Écritures.

7. Demande à Dieu d’ouvrir les yeux de ton cœur, pour que tu puisses voir, à même ton expérience, l’utilité de la prière et de la lecture.

8. Celui qui jouit d’un charisme spirituel et qui compatit à ceux qui ne l’ont pas, sauvegarde le don par la compassion. Mais celui qui s’en vante le perd: il est assailli par les pensées qui lui viennent de l’ostentation.

9. La bouche de l’humble profère la vérité. Mais celui qui contredit la vérité est semblable à ce serviteur qui frappa sur la joue le Seigneur. (Cf. Jn 18,22)

10. Ne deviens pas le disciple de celui qui fait son propre éloge, afin de ne pas apprendre l’orgueil au lieu de l’humilité.

Publicités