La Philocalie–Desclée de Brouwer/J.–C. Lattès, t.2 – p. 657

20. (suite) Ainsi un homme simple, s’il marche en observant les commandements et en vivant la foi, et s’il suit humblement d’autres hommes considérés, est vraiment un clair adorateur de Dieu en esprit et en vérité (Cf. Jn 4,24). Car la foi qui parle clairement de Dieu et des choses divines et invisibles ne peut être que l’Esprit.

Le Seigneur affirme en effet : « Les paroles que je vous dis sont esprit et vie (Jn 6,33). » Quand aux merveilleux commandements déifiants de celui qui est la vérité même, je n’imagine pas que quelqu’un puisse être assez faible d’intelligence pour vouloir d’une manière ou d’une autre se séparer de la vérité.

Ainsi celui qui, par la foi, on l’a dit, suit Dieu en esprit et en vérité, comme celui qui lui enseigne les dispositions de cette foi, est appelé moine actif et contemplatif.

Advertisements