L’Ancien Ephrem de Katounakia, Éditions l’Age d’Homme 2002, traduction Yvan Koenig, p.153

La Croix ne fait pas défaut. Pourquoi ? Parce que de même que notre chef est monté sur la Croix, nous aussi nous devons y monter, si l’on peut s’exprimer ainsi. D’un certain point de vue, elle est douce et légère, de l’autre, elle est amère et lourde. Cela dépend de notre disposition. Si tu portes la croix du Christ avec amour, elle est aussi légère qu’une plume. Mais si tu la considères d’un autre point de vue, elle est lourde et insupportable.

Publicités