Ma vie en Christ, Spiritualité Orientale n° 27, abbaye de Bellefontaine, p. 110

« Celui qui vient à toi, quel qu’il soit, et surtout s’il vient dans un propos religieux, accueille-le avec un visage aimable et souriant, même si c’est un mendiant ; humilie-toi devant un chacun, t’estimant au-dessous de tous, car le Christ lui-même t’a établi pour être le serviteur de tous ; tous sont ses membres, bien qu’ils portent, comme toi, les marques du péché. »

Advertisements