Homélies de Jean Chrysostome sur l’incompréhensibilité de Dieu, Robert Flacelière, éditions Albin Michel – Cerf, p. 122/123

« …Si la prière d’un seul a une telle puissance plus efficace encore est la prière qui se fait avec la foule ! Car l’énergie et l’assurance de celle-ci sont bien plus grandes que celles de la prière faite chez soi en particulier. Comment le savons-nous?

Écoute Paul disant : » C’est lui qui nous a délivrés d’un si grand danger de mort et qui nous en délivre; nous espérons qu’il nous en délivrera encore si vous-même vous vous joignez tous à la prière en notre faveur, de telle sorte que beaucoup de personnes, après nous avoir valu cette grâce, en remercieront Dieu pour nous.  » C’est ainsi également que Pierre s’échappa de sa prison : « Car l’Église ne cessait d’adresser pour lui des prières à Dieu. »

Advertisements