Bulletin « Le Bon Pasteur » numéro 4 – année 2006, p. 14

La connaissance enrichit l’intelligence seulement, mais la prière nourrit le cœur directement. Il y a une différence entre ceux qui lisent beaucoup et prient peu, et ceux qui nourrissent leur cœur bien plus que leur intelligence. Le croyant non lettré, s’il prie, comprend sa Foi d’une façon spirituelle et souvent bien mieux qu’une personne qui aurait appris la Foi à travers la lecture.

Advertisements