L’échelle de Jacob et la vision de Dieu, P. Placide Deseille, Aubazine 1974, p.47

Il n’est pas possible de définir ce par quoi l’homme est à l’image de Dieu: des concepts précis ne sauraient cerner ce qui, en lui, est un reflet de l’Incompréhensible…

Il existe au plus profond de l’homme, dans son « cœur », au sens biblique du mot, un certain sens intime de la vérité divine, une inclination naturelle à aimer Dieu plus que soi-même et le prochain comme soi-même. Seule, la grâce de Dieu peut donner à ces tendances leur qualité surnaturelle et leur efficacité; cependant, elles demeurent toujours secrètement présentes en tout homme, si pécheur soit-il, quoique affaiblies et cachées par la rouille des passions.

Advertisements